Association Royale des Ecrivains et Artistes de Wallonie
Un peu de musique ?

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Qui est en ligne
10 visiteur(s) en ligne actuellement
1 visiteur(s), 9 robots, 0 membre(s)
Newsletter

AS – Spectacles

Arts de la scène

Les Consolantes de François Emmanuel au Théâtre Poème 2

Du 11 au 21 mai 2017, à 20 H (16 H les dimanches), Le théâtre Poème 2 met à l’affiche Les Consolantes de François Emmanuel. Avec Isabelle Wéry, Gwen Berrou, Leone François et Fabienne Crommelynck.

 

 

 

Les Consolantes est une pièce sur la sororité des réprouvées, des exclues, des folles et plus largement sur le lien qui unit entre elles toutes les femmes, au-delà des singularités de langage, de comportement, et même grâce à cette note fêlée, bizarre, fragile, qui laisse à nu leur humanité.

 

 

Le Poème 2

30 rue d’Écosse – 1060 Bruxelles

Charles de Bourgogne au Palais du Coudenberg

Du 12 au 28 mai 2017, au Palais du Coudenberg, à Bruxelles,  Le Théâtre de l’Escapade présente Charles de Bourgogne, une pièce de Viviane Decuypere … savant mélange du célèbre humour bruxellois et de l’Histoire avec un grand H !

 

Notre bon empereur Charles-Quint a fort à faire entre la gestion de son empire, son conflit avec François 1er et les envies de mariage de sa sœur!  Cet illustre Bruxellois se laissera-t-il mener par le bout du nez par les femmes de son entourage ? Non peut-être ! Ces dames arriveront-elles à ramener la paix dans l’Empire ? Charles pourra-t-il épouser la belle Isabelle du Portugal et récupérer la Bourgogne? Une chose est sûre, on va rigoler !

Prix : 12-14 €

Réservation 067/21 75 00 – reservation@theatrescapade.be

Palais du Coudenberg – 10 place Royale – 1000 Bruxelles

 

 

Alain Miniot – Françoise Licour – Roger Hindricq à la Clarencière

Le Théâtre de la Clarencière présente, les 14 et 16 octobre 2016, « Instants révélés », une lecture-spectacle menée par le récitant Alain Miniot et la comédienne Françoise Licour, accompagnés au piano par Roger Hindricq, sur des textes du livre « Instants révélés » de Noëlle Lans.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

SITE CLARENCIERE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alain Miniot – récitant

Roger Hindricq – pianiste

Françoise Licour – comédienne

———————

À se raconter « telle qu’elle est », à se « jouer le jeu de la vérité », à proposer au lecteur d’habiller cette image « nue » qu’elle précise, Noëlle Lans finit par écrire comme on s’ouvre les veines, une poésie vive, sans concession, dévastatrice et d’une incroyable vitalité. (…) Le livre refermé, le lecteur s’interroge. En quoi la beauté le ramène-t-elle à ses propres instants ? En quoi la solitude ainsi révélée l’invite-t-elle, a contrario, au dialogue et au partage ?

Michel Joiret – écrivain (extrait de la préface)


coverir

Elle entend battre dans son sang de sourds tambours de seigle ! Ah, que se lèvent encore dans sa nuit nègre, une heure seulement, le blé des Flandres… et puis le vent… * Faut-il se déconstruire avant de renaître ? Être à nouveau vierge de toute apparence ? En elle, en chaque parcelle de son tissu de femme, la vieillesse est en marche.

—————-

Un livre-miroir, un livre-témoin, pour ceux qui connaissent un peu l’auteure. Ses caractéristiques ? Pas facile de faire le portrait de quelqu’un, que ce soit en prose ou en vers; et les gens qui paraissent très simples, très « lisses » dans la vie quotidienne, révèlent bien souvent des profondeurs insoupçonnées.

Joseph Bodson – écrivain

—————

Instants révélés… révélation d’une poésie bercée de profonde féminité, de rencontres-portraits entre la femme et l’écrivaine, de questionnements, de réponses, d’évasions et d’introspections, de vérités, d’aveux, de mises à nu… où chaque femme-artiste (et même la plupart des artistes) se retrouve et se reconnaît dans ses assurances et ses doutes, perpétuel combat entre l’être et le paraître et leurs innombrables remises en question …

Françoise Licour – comédienne-récitante

—————–

La poésie, comme la musique, la peinture ou la photo, est différente pour chacun de nous, tout en restant la même. Chacun peut la sentir, la ressentir, l’interpréter à sa guise ; l’eau prend la forme du récipient qui la retient mais elle reste identique. De même la poésie, comme le théâtre, c’est la vie transposée, et le meilleur moyen d’atteindre la vérité. Celle de Noëlle Lans et de ses « Instants Révélés » est un lien subtil, une espèce de dialogue entre l’auteure, les récitants, la musique et la peinture. Avec intelligence, maîtrise et harmonie, elle va à l’essentiel, ne semant de menus détails circonstanciels que pour mieux aiguiser notre concentration, notre interprétation, notre partage...

Alain Miniot – récitant – comédien

———————

nolans

Écrivain, poète, journaliste, Noëlle Lans a collaboré entre autres à la revue et au mouvement Fantasmagie.

Elle a publié une quinzaine de recueils de poèmes et de nouvelles ainsi que des essais consacrés à Aubin Pasque, Edith Volckaert, Suzy Falk et Alain Miniot. Ses oeuvres ont obtenu plusieurs prix littéraires.

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

Plasticienne et photographe, Mireille Dabée est aussi journaliste et critique artistique dans plusieurs médias (notamment en collaboration avec Thomas Owen/Stéphane Rey). Elle a illustré de nombreux ouvrages.

 

 

 

 

Théâtre de la Clarencière – 20, rue du Belvédère – 1050 Bruxelles (Place Flagey)

Réservation par téléphone au 02/640.46.76 (du mardi au vendredi, de 11h à 17h)

Tout public.

Le vendredi 14 octobre 2016 à 20h30

Le dimanche 16 octobre 2016 à 15h

P.A.F. : 15 € – étudiant : 10 €- Article 27 : 1,25 €

Instantanés au BIFFF à Bozar

Le 34e Festival du Film fantastique, Thriller et Science-Fiction, bien connu des amateurs sous l’appellation BIFFF, déclinée de toutes les manières, bat son plein… de folies diverses, d’extravagances et de bonne humeur malgré tous les contretemps, à Bozar !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A noter que les files à l’entrée commencent à faire partie des moeurs bifffiennes, les spectateurs semblant les accepter comme un « fantastique simili-strip-tease » !

Parmi les surprises, le retrait des « Visiteurs à la Révolution française », qui ne pouvait être présenté au BIFFF (malgré contrat) avant… Paris ! Tant pis pour eux, car les spectateurs ont bénéficié d’un excellent « Rois d’Egypte », bourré d’effets spéciaux à en couper le souffle des participants les plus avertis ! Le BIFFF n’y a pas perdu au change.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans les coulisses, Freddy Bozzo anime les séances de photos & dédicaces avec maestria, sous l’oeil aiguisé de Michel Devillers, Anita Demeyer et Tom Pouce. Un régal!

Sur scène, Stéphane anime les présentations de voix de maître, danse, virevolte, parle en français, en flamand, en anglais, sans transition, au point qu’on ne situe plus exactement d’où provient le film qui suit. Les séances de selfies des interviewés rivalisent avec les prises de vues des pros face à eux. A noter, le show d’Isaac Esban, avant la projection du film « The Similars »…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

 

De même, retenons l’étonnante prestation de Lambert Wilson dans « Les enragés », les pirouettes coréennes d’arts martiaux dans « Veteran », le suspens crispant dans « The Wave », l’incommode « Baskin » aux limites de la fange la plus sordide, sans oublier l’excellent « Pride-Préjudice-Zombies » au cocktail décapant de combats chaolins féminins sur fond de guerre aux zombies à Londres…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les interviews succèdent aux rencontres les plus variées avec les guests, producteurs et acteurs du moment… il n’est pas un instant qui ne soit dédié à la valorisation des invités !

 

 

 

 

 

Excellente ambiance aussi, il faut le dire, grâce à l’excellente équipe de bénévoles qui, du ticketing à l’ouverture des salles, agit avec doigté, patience et compétence.

A suivre…

Mireille Dabée