L’autre miroir

 

Ces derniers temps,

Nous sommes en froid,

Mon miroir et moi.

 

A vrai dire,

Je ne l’écoute plus,

Car il se complait

A me déplaire.

 

Cette manie de mettre l’accent

Sur mes cheveux blancs

Et sur mes rides au front !

 

Il ne cesse de répéter :

« Comme tu as changé ! »

Or, cela, je le sais ;

Il ferait mieux de se taire.

 

Pour ne plus revoir

Ce méchant miroir,

J’ai cessé de me raser.

 

Car j’aime bien plus

L’autre miroir,

Celui de mes  illusions.

 

André Fournel