Roseline GILLES-RENIER

47, rue du 1er décembre, 6200 Châtelet

Tél : 0032-496/75.30.08

rgr.poesie@skynet.be

 

Collaborations aux journaux et revues, anthologies :Anthologie du « Canton de Châtelet ». Anthologie du « Point du Jour » (Paris)Les Poètes et la table (éd. Grassin – Carnac), Bibliothèque internationale de Poésie – Paris, Société des Poètes et Artistes de France, Union des poètes francophones.

 

Née à Châtelineau le 01/03/1949. Formation sociale – complétée par un diplôme supérieur en besoins nutritionnels des collectivités -Educatrice en IMP -Puis secrétaire de direction et enfin, administratrice de société – œuvre dans le bénévolat au bien-être de l’enfance. J’écris très jeune et profite d’ un écolage près de mon père, dessinateur de métier et artiste peintre ; j’aime le dessin, la peinture et l’aquarelle, néanmoins ma préférence ira définitivement vers l’écriture.

Je n’ai aucune formation littéraire et ne suis d’aucune « école », mais je suivrai des cours de philosophie, humanisme laïc, méthodologie des religions au FOREL ( élève libre) pour satisfaire ma curiosité de « savoir »…J’apprendrai progressivement les règles de prosodie et de versification, participant à de nombreux concours ; de même que le wallon de Charleroi que j’apprends «sur le tas» (je fus bercée par le patois Ch’ti de ma grand-mère paternelle dans ma petite enfance…) en écrivant le premier tome du vieux Gus préfacé par Mr E.Lempereur. Je ne m’en tiens pas à une seule forme d’écriture ; je veux les expérimenter toutes comme des défis à relever et par jeu parfois ; celles-ci étant requises dans les concours internationaux. J’ai eu la chance de pouvoir côtoyer un grand Monsieur : E.Lempereur, lui aussi originaire de Châtelet et de faire partie de son cercle fin des années 60, parrainée par le poète Franz Bertin, ami de mes parents. Je participe à cette époque à « l’Anthologie des Jeunes Espoirs du Canton de Châtelet » (1971) et mon premier recueil de poèmes « Un monde d’amour » sort en 1972 des Presses Depputer. Je ne cesserai plus d’écrire. Cette passion est devenue dévorante !

Membre et lauréate, puis sociétaire de l’Académie de Lutèce à Paris, parrainée par Madame M.L.Louise Quinot et Monsieur Raymond Bath (1971-2000-2008)  Membre, sociétaire puis agrégée et lauréate de la Société des Poètes et Artistes de France et Suisse (1999-2000-2002- 2003-2010). Lauréate du Concours de la Société des Poètes Français en 2008 ; membre et lauréate des « Amis de Verlaine » en 2009 et 2010 – Responsable des Concours/section Suisse de la SPAF de 2000 à 2002 – Récipiendaire des Grands Prix Internationaux au Concours Littéraire de la Francophonie des Langues et de l’Esprit : « Poïésis » en 2001 et 2002 à Genève ; toutes sections confondues : essai philosophique « Le Dieu est mort de Nietzche ou, à chacun sa vérité de Pirandello (2001) – Prix de la critique littéraire Albert Thibaudet « Analyse de la flamme d’une chandelle de Gaston Bachelard (2002) – Grand prix de la décennie pour le recueil édité chez LUX « Poussières d’âme » (2002 – Préface de Mme V.Flabat -Piot) – Second Prix du roman édité pour « Le vieux Gus ou le temps des cerises »/Tome 1; récompensé trois fois en France et une fois en Suisse – 1er Prix Roger Desaise/Darmont (2001-2002) en poésie libre et contemporaine. Lauréate de l’Ecole de la Loire à Blois pour un reportage sur les plus belles régions de France. 1er Prix des aphorismes et de la nouvelle à Bergerac en 2001. Grand prix de la Polymnie et Mnémosyne au Centre Européen de Promotion des Arts et Lettres à Thionville ; médaille de bronze et de vermeil pour les contes et textes pour enfants, récits et haïkus (2000-2001-2003-2007-2009). Prix de la Direction Générale des Affaires Culturelles du Hainaut et de la Ville d’Erquelinnes pour une nouvelle et un recueil de poèmes (2001) – Membre et lauréate de l’Association Royale des Ecrivains de Wallonie pour la nouvelle « Provence » (Prix Emile Poumon) en 2000 et 1er Prix de poésie libre en 2002. 1er Prix du Sonnet Classique « Raymonde Dieu » à Saint Rémy de Provence et du Conseil Général des Bouches du Rhône en 2003. Membre d’honneur de l’Espace Arthur Masson en 2005 (participation à l’analyse de la Toinade pour l’élaboration du livret pédagogique destiné aux écoles). Distinguish Membership de l’American Biographical Institude et Poet of the Year 2000 (pour un poème libre « The promise ». Organisatrice du « Sentier médiéval » en 2003 – du « Sentier de l’écriture à travers les âges » en 2005 et du « Sentier du Val de Sambre » en 2007 (73 exposants : poètes, écrivains, maisons d’édition et Sociétés littéraires belges et françaises). Parution en 2008 du second tome de la saga : «Le vieux Gus et l’exode», suivie d’une exposition de 4 semaines sur le « devoir de mémoire» avec Amnesty International (maison Magritte à Châtelet) – Médaille du Mérite poétique de l’Académie de la Poésie Française à Paris en novembre 2009 et Médaille de l’Académie des Poètes Classiques de France en 2010. Grand Prix Thérèse Mercier offert par Jacques Salomé aux Journées du Livre de Sablet (Vaucluse) en juillet 2010. Grand Prix Aline Morzier et du Conseil Général des Pyrénées Orientales en poésie, nouvelle et roman (Perpignan 2010). 1er Prix des Grands Prix Spéciaux pour le roman édité «Le vieux Gus’ et l’exode» (SPAF – Toulouse 2010). Je me focalise désormais sur la promotion des Arts et Lettres tant en Belgique qu’en France, par le biais de mon cercle d’art et de littérature «Plume, pinceau et amitié» créé en 2000 et par la Délégation Générale Benelux de la Société des Poètes et Artistes de France qui me fut confiée en 2010. Mon recueil parti pour l’édition : «La Patine du Temps» a été préfacé par Mme V. Flabat-Piot ; vice présidente de la SPAF et du Jury des Grands Prix de Poésie. La saga de Gus se poursuit. Apollon d’Or 2011 à Vaison – la -Romaine. Mon credo : « Libre pour créer ! » Ma devise : « Je suis l’humble servante des mots pour les rendre plus beaux ! » Ce résumé de mon parcours n’est pas exhaustif ; je continuerai à parcourir la sente merveilleuse de l’écriture !