Par Nicole De Bodt

Enthousiasmée par sa visite  à l’exposition de Salvatore Gucciardo à Ville 2 à  Charleroi, Nicole De Bodt nous a aimablement autorisés à reproduire l’article paru sur son site:

Mes balades = Exposition Salvatore Gucciardo  (30 septembre 2014)

« Je voudrais vous parler aujourd’hui d’une belle rencontre.  J’apprécie de voyager sur facebook.  Vous me direz, oui, mais le net ! Chacun son avis. Moi, j’y fais de belles et riches rencontres. Un jour, mon oeil se perd sur une image.  Je découvre une peinture.  L’univers s’ouvre devant moi.  Je suis absorbée, aspirée.  Je pénètre dans le Cosmic. Plusieurs minutes suspendue dans le vide.  La réalité échappe à ma raison.  Que du bonheur ! J’aime ces instants, où mon être s’envole et se détend. Un nom « Salvatore Gucciardo ».  Je lui envoie un commentaire lui disant que j’apprécie son univers.  Très gentil, il me remercie.  

Les jours passent et je découvre d’autres tableaux.  J’essaie de peindre et d’écrire.  L’imaginaire et la fiction sont des domaines dans lesquels je rencontre des difficultés.  Mon truc à moi, ce sont les moments de vie, les portraits, les paysages, la vie telle que je la vis.   Là, rien à voir.  Une autre dimension, la vie mais ailleurs, autrement. Et je ne parle pas des couleurs ! Éclatantes, vivantes, chaleureuses …

« Exposition de Salvatore Gucciardo à Ville 2 Charleroi ».  Le samedi 20, on peut y aller.  Une belle occasion de découvrir Charleroi dont Carine-Laure Desguin n’arrête pas de vanter les mérites. On découvre Ville 2, épatant, pas mal du tout.  Il est où ce Monsieur Salvatore ?  Normalement en face des « Saveurs … », je ne sais plus.  On ne le voit pas.  Je l’avais prévenu que je passerais, oui, mais vendredi !  Ses tableaux, ils sont bien là.  Il y en a dans toutes les allées.  Au moins une centaine.  Un univers merveilleux.  Mais toujours pas de Monsieur Salvatore. Un petit resto plus tard, on remet le couvert.  Au bout de l’allée, une table, un chevalet, un homme, un artiste travaille.  Oui, c’est bien lui, je le reconnais. C’est là que je rencontre un artiste extraordinaire d’authenticité.  Un autodidacte, comme moi.  Oui mais lui, il n’a jamais arrêté depuis ses 17 ans ! Durant de belles minutes, il raconte son parcours, sa démarche; il argumente, étoffe en faisant référence aux grands; on philosophie … des passants s’arrêtent, ils se prennent au jeu.  

Un homme, un peintre, un poète abordable, passionnant et passionné.  Je tiens vraiment à le remercier pour son excellent accueil et le féliciter encore pour son travail d’exception. Il a accepté que je prenne quelques photos, je les partage volontiers.  Pour de plus belles photos encore, rendez-vous sur son site www.salvatoregucciardo.com.

C’était le samedi 20 septembre à Ville 2 à Charleroi.

Je vous parlerai bientôt de son livre « Lyrisme Cosmique » ! Ne l’oublions pas, c’est aussi un poète.

Bon voyage dans le Cosmic.

debodt 2

Photo: Nicole de Bodt

Invitation expo Lions Club 4 Invitation expo Lions Club 3 Invitation expo Lions Club 2