Michel OTTEN

 

otten photo 001

  • né à Wavre (Belgique), le 6 novembre 1932.
  • bachelier en Philosophie thomiste, Université catholique de Louvain (UCL), en 1952 (distinction).
  • licencié en Philosophie et Lettres (groupe D: Philologie Romane), UCL, 1956 (grande distinction).
  • agrégé de l’enseignement moyen (degré supérieur), UCL, 1956 (grande distinction).
  • docteur en Philosophie et Lettres (thèse sur Max Elskamp, UCL, 1959 (la plus grande distinction).
  • octobre 1956: chef de travaux en Philologie Romane à l’Université catholique de Louvain.
  • décembre 1959: lauréat du Concours Universitaire, première place.
  • juin 1961: prix de la Fondation Charles Plisnier pour une étude sur Albert Mockel.
  • 1960-1961: séjour d’un an à Paris (cours à la Sorbonne) avec une bourse de la Fondation Universitaire.
  • 1961: chargé de cours, puis professeur ordinaire en Philologie Romane (1965) à l’Université catholique de Louvain.
  • 1962: chargé par l’Académie Royale de Belgique de la publication des écrits théoriques d’Albert Mockel.
  • 1965: propose la création d’un cours de Stylistique littéraire, dont il est chargé.
  • 1971: propose la création d’un cours de Sémiotique littéraire, dont il est chargé.
  • 1972: propose la création d’un cours de Théorie de la littérature, dont il est chargé.
  • août 1981: organisation, à Louvain-la-Neuve, d’un recyclage consacré aux lettres françaises de Belgique. Une semaine d’exposés. Suivi par 125 participants de l’enseignement moyen. A la séance plénière, les participants réclament la création d’une collection de « classiques belges ». Un an et demi après, la collection Espace Nord est fondée.
  • 1983: membre du comité de la collection Espace Nord, chargée de publier les   écrivains représentatifs des lettres belges (340 titres parus).
  • 1983: invité tous les ans (jusqu’en 1990) à faire un cours sur les lettres belges, à l’Université de Paris XII – Val de Marne (dans le cadre du cours consacré à la francophonie par le Professeur Robert Jouanny).
  • 1984: invité à faire un cours de douze heures sur la sémiotique de la lecture, à l’Université de Cáceres (Espagne).
  • 1984: invité à faire un cours de six heures sur la sémiotique de la lecture, à l’Université de Cracovie.
  • 1985: invité à faire un cours sur le surréalisme belge, à l’Université de Cracovie.
  • à cette occasion: conférence à l’Institut français sur Thyl Ulenspiegel, héros de la liberté.
  • 1985: invité à faire un cours de six heures sur le réalisme magique belge (Hellens, Dumont), à l’Université de Potenze (Italie).
  • 1986: invité à faire un séminaire sur l’originalité du Symbolisme belge, à l’Université de Mayence (Mainz).
  • 1986: invité à faire un exposé sur l’esthétique de Marcel Proust (dans le cadre du cours de Mme Jacqueline Risset), à l’Université de Rome.
  • 1986: fonde la Chaire de Poétique à l’UCL; chaque année, un écrivain (belge) y est invité à faire une série de cours sur son expérience de la création littéraire.
  • 1987: fonde la collection Chaire de Poétique, destinée à publier les exposés des écrivains. (dix-sept volumes parus).
  • 1988: nommé directeur de la revue Textyles, consacrée à l’étude des lettres belges (dix-sept tomes parus).
  • 1989 (février): cours, durant une semaine, à l’Université de Catane, sur les principaux écrivains belges. A cette occasion, conférence à l’Université de Messine: Lecture plurielle des XV Chansons de Maeterlinck.
  • 1991: invité à faire six exposés sur les lettres belges, à l’Université des aînés de la Sorbonne (Paris).
  • 1992: chargé par le Ministère de la Communauté française de Belgique de la publication des Poésies complètes d’Emile Verhaeren (huit volumes parus – quatorze volumes prévus).
  • janvier-février 1992: invité par l’Université catholique de Lublin à faire trois cours sur la nouvelle  fantastique en  Belgique (Hellens, Dumont, Compère). A cette occasion, conférences sur les lettres belges aux Universités de Gdánsk et de Torún.
  • Février-mars 1992: invité par l’Université de Cluj à faire trois cours suivis durant six semaines:
    • sur Du côté de chez Swann de Marcel Proust;
    • sémiotique de la lecture;
    • les grands courants des lettres belges; à cette occasion:
      • le 19 mars: conférence sur Maeterlinck et la mystique flamande (Ruysbroeck) à l’Institut de Théologie orthodoxe de l’Université de Cluj.
      • le 30 mars: conférence sur L’originalité des lettres belges à l’Université de Oradea
      • le 6 avril: conférence sur L’originalité des lettres belges à l’Université de Timiçoara.
  • 28 avril 1992: conférence à l’Université de L’Aquila sur l’originalité des lettres belges.
  • 29 avril: invité à faire deux exposés à l’Université G.d’Annunzio de Pescara: L’univers poétique de Max Elskamp, et Le roman fantastique en Belgique (30 avril)
  • mai 1992: invité par l’Université de Bologne à faire un exposé sur Le surréalisme belge, dans le cadre du cours  du Professeur A.Marchetti consacré au surréalisme.
  • octobre 1998: admis à l’éméritat (ayant atteint la limite d’âge);
  • octobre 1998: invité par les Universités de Timiçoara, de Iasi et de Galati à assurer le cours de littérature belge de langue française (ainsi que d’autres cours sur la théorie littéraire, le roman parodique, etc.);
  • 25 avril 2001: invité par la Faculté de Droit de l’Université Mihail Kogalniceanu (Iasi) à faire une conférence sur Droit et Littérature. Sur les traces de Donald Dworkin;
  • 30 avril 2001: invité par la Faculté de Droit de l’Université de l’Ouest de Timisoara à faire une conférence sur Droit et Littérature;
  • 24 et 25 novembre 2005: à l’Université Paul Verlaine de Metz. Deux exposés: Le commentaire littéraire (la question du pluriel), et Le symbole chez Maeterlinck (et Mockel);
  • second semestre 2008: invité par l’Université de Riga à faire un cours sur L »Histoire de la littérature belge;
  • second semestre 2009: invité par l’Université de Riga à faire un cours sur l’analyse d’un auteur belge: Le bourgmestre de Furnes, de Georges Simenon;
  • second semestre 2010: invité par l’Université de Riga à exposer une théorie de la lecture, centrée sur Le pluriel du texte, à partir de Mallarmé, Gide, Valéry, Barthes, Derrida.

BIBLIOGRAPHIE

Littérature belge

N.B. Cette bibliographie présente les travaux publiés par l’auteur dans le domaine de la littérature belge; pour les autres domaines, elle ne propose qu’un choix d’articles.

Ouvrages, dossiers, éditions

  • OTTEN (Michel), Max Elskamp, Les années de formation. La période  symboliste. Thèse de doctorat. Sous la dir. de Joseph Hanse.       Université Catholique de Louvain, 1959, 2 vol., 450 p.
  •  Mockel (Albert), Esthétique du symbolisme : Propos de littérature (1894).   Stéphane Mallarmé, un héros (1899), textes divers. Précédés d’une étude sur Albert Mockel par Michel Otten. Bruxelles : Palais des Académies, Académie royale de langue et de littérature françaises, 1962, XI-256 p.
  •  Études de littérature française de Belgique offertes à Joseph Hanse à l’occasion de son 75e anniversaire. Publiées par Michel Otten avec la collaboration de Roland Beyen et Pierre Yerlès. Bruxelles : Jacques Antoine, 1978, 422 p., ill.
  • Michel de Ghelderode et le théâtre contemporain. Actes du Congrès international de Gênes, 22-25 novembre 1978. Publiés par Roland Beyen, Michel Otten, Gianni Nicoletti, Venanzio Amoroso. Bruxelles : Société Internationale des Études sur Michel de Ghelderode, 1980, 333 p.
  •  Centenaire du Symbolisme en Belgique. Elskamp. Maeterlinck. Mockel. Rodenbach. Van Lerberghe. Verhaeren.  [DirM.Otten]. N° sp. de Les Lettres romanes, (Louvain-la-Neuve), 1986, n°3-4, 339 p.
  •  Écritures de l’imaginaire. Dix études sur neuf écrivains belges. Sous la direction de Michel Otten. Bruxelles : Labor, coll. Archives du Futur, 1985, 213 p.
  • Lectures de Paul Willems. [Sous la direction de P.Halen et M.Otten ]. N° sp. de Textyles, n°5, nov.1988, p.3-182.
  • Prefuturismo belga. Sous la direction de M.Otten N°sp. de Bérénice. Rivista quadrimestrale di studi comparati e ricerche sulle avanguardie, (Roma), anno 1, n°2, Luglio 1993, 280 p.
  • Lettres françaises de Belgique. Dictionnaire des œuvres. t.IV:1981-1990.  [édité par ] Robert Frickx, Raymond Trousson, Christian Berg, Jean-Marie d’Heur, Fernand Hallyn, Vic Nachtergaele, Michel Otte, René Poupart. Louvain-la-Neuve: Duculot, 1994, 376 p.
  • Maeterlinck dans le monde. Le monde de Maeterlinck. Dossier dirigé par Michel Otten et Fabrice van de Kerckhove. Bruxelles: Le Cri, 2011, p.7-171 (=Textyles, n°41).
  • VERHAEREN (Émile), Poésie complète.
  • 1. Les Soirs. Les Débâcles, Les Flambeaux noirs. Édition critique  établie et présentée par Michel Otten. Bruxelles: Labor, coll. Archives du futur, 1994, 266 p.
  • 2. Les Campagnes hallucinées. Les Villes tentaculaires. Édition critique établie par Michel Otten et présentée par Jacques Marx. Bruxelles: Labor, coll. Archives du futur, 1997, 370 p.
  • 3. Les Heures claires. Les Heures d’après-midi. Les Heures du soir. Édition critique établie par Michel Otten et présentée par Marie-France Renard. Bruxelles: Labor, coll. Archives du futur, 2001, 254 p.
  • 4. Les Villages illusoires. Les Apparus dans mes chemins. Édition critique établie par Michel Otten et présentée par Christian Angelet. Bruxelles: Archives et Musée de la Littérature, coll. Archives du futur, 2005, 302 p.
  • 5. Les Flamandes. Les Moines. Édition critique établie par Michel Otten et présentée par Véronique Jago-Antoine. Bruxelles: Archives et Musée de la Littérature, coll. Archives du Futur, 2008, 263p.
  • 6. Les bords de la route. Les Vignes de ma muraille.Édition critique établie par Michel Otten et présentée par Christian Angelet. Bruxelles: Archives et Musée de la Littérature, coll. Archives du Futur, 2008, 263 p.
  • 7. Les Visages de la Vie. Les Douze Mois. Petites légendes. Édition critique établie par Michel Otten et présentée par Vic Nachtergaele. Bruxelles: Luc Pire; Bruxelles: Archives et Musée de la Littérature, coll. Archives du Futur, 2009, 407 p.
  • 8. Toute la Flandre. Les Tendresses premières. La Guirlande des dunes. Les Héros. Les Villes à pignons. Les Plaines. Édition critique établie par Michel Otten et présentée par Jean Robaey. Bruxelles: Archives et Musée de la Littérature, coll. Archives du Futur, 2012, 2 vol., 552+582 p.
  • « Michel Otten. Paysages du Nord. Études de littérature belge de langue française. » Édité par Pierre HALEN, Ginette MICHAUX, Pierre PIRET, avec la collaboration de Carmen ANDREI et de Nicole VERSCHOORE. Bruxelles, Le Cri édition, 2013. 310 p.

Articles

  • « Un aspect de la pensée religieuse de Max Elskamp », Bulletin de l’Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique, T.XXXVI, (numéro unique pour l’année), 1958, p.37-48.
  • « Perspectives sur l’évolution religieuse de Max Elskamp », Le Thyrse, n°64 (Le Centenaire de Max Elskamp), mai-juin 1962, p.5-14.
  • « Maurice Maeterlinck aujourd’hui », La Revue nouvelle, 18e an., T.XXXVI, n°12, 15 décembre 1962, p.578-585.
  • « Le style de Maeterlinck », dans Maurice Maeterlinck 1862-1962. Sous la direction de Joseph Hanse et Robert Vivier. Bruxelles: La Renaissance du Livre, 1962, 547 p., ill.; p.461-489.
  • « Albert Mockel et la théorie du symbole », Marginales (Bruxelles), n°110-111 (Hommage à Albert Mockel), 1966, p.1-73; p.13-20.
  • « Albert Mockel et Paul Claudel au temps de Chantefable un peu naïve » [lettres inédites présentées par Michel Otten et P. de Gaulmyn ], Bulletin de l’Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique, t.XLIV, n°3-4, 1966, p.153-163.
  • « Histoire du roman français de Belgique », Aspects de la littérature romane. [Présentation par L.Génicot ], Cahiers du CACEF, (Université Catholique de Louvain), 1976, , 35 p.; p.5-22.
  • « Belgique »  [en collaboration avec J.Hanse, J.-M.Klinkenberg, R.Mortier, M.Otten, M.Piron, R.Trousson ], dans Littératures de langue française hors de France. Anthologie didactique, Sèvres: Fédération internationale des professeurs de français (FIPF), 1976, p.199-318.
  • « Lectures de Mémoires d’Elseneur de Franz Hellens », dans Études de littérature française de Belgique offertes à Joseph Hanse pour son 75e anniversaire, op. cit., p.179-190.
  • « Préface », dans: LEMONNIER (C.), L’Hallali [1906], Bruxelles: éditions Jacques Antoine, Collection Passé-Présent, n°27, 1980, 230 p.; p.7-12. (Traduction en roumain: Comul de vînâtoare. Prefatâ de M.Otten. Iasi: editura Fides, 2008, p.9-14)      
  • « Le   jeu carnavalesque dans Don Juan ou les amants chimériques« , dans Michel de Ghelderode et le théâtre contemporain,   Actes du Congrès international de Gênes, 22-25 novembre 1978. Publiés par R.Beyen, M.Otten, G.Nicoletti, V.Amoproso). Bruxelles: Société internationale des études sur Michel de Ghelderode, 1980, 333 p.; p.215-222.
  • « La Wallonie dans les  lettres françaises de Belgique », dans: Vermeylen (A.), Otten (M.), Piron (M.), Leonardy (E.), Sempoux (A.), Thiry (M.), Littératures en Wallonie, Louvain-la-Neuve: Université Catholique de LOuvain, Faculté de Philosophie et Lettres, coll. Publications de l’Institut de Littérature, n°6, 1981, 76 p.;p.7-22.
  • « À propos de Ténèbre d’André Sempoux« , Marginales, (Bruxelles), n°204, nov.-déc.1982, p.30-44.
  • « Formes nouvelles de l’écriture régionale en Wallonie », dans Cahiers de l’Académie luxembourgeoise, n°11-12 (Écritures et régions en pays de Luxembourg, Colloque d’Habay-la-Neuve, 13 octobre 1979, éd. Jean Mergeai), 1982, p.30-44.
  • « Le rite sacrificiel dans Barabbas de Ghelderode », dans Michel de Ghelderode, dramaturge et conteur, Actes du Colloque de Bruxelles (22-23 octobre 1982). Édités par Raymond Trousson, Bruxelles: éditions de l’Université Libre de Bruxelles, 1983, 180 p.; p.67-77.
  • « Lecture », dans: Juin (Hubert), Les Hameaux. Le Repas chez Marguerite. Préface de Jean-Jacques Andrien, Lecture de Michel Otten, Bruxelles: Labor, coll. Espace Nord, n°8/1983, 158 p., ill.; p.131-158. (rééditions en 1986, 1997).
  • « Débris de Paradis. Lecture du fragment dans L’Herbe qui tremble« , dans Le Monde de Paul Willems. Textes, entretiens, études. Bruxelles: Labor, coll. Archives du Futur, 1984, 333 p., ill.; (réédition en 1992).
  • « Identité nationale, identités régionales dans la littérature française de Belgique », Écriture française et identifications culturelles en Belgique. Actes du colloque organisé à Louvain-la-Neuve, le 20 avril 1982, par le Laboratoire d’anthropologie sociale et le Groupe de sociologie wallonne. Textes de René Andrianne, Jean-Marie Klinkenberg, Michel Otten, Ralph Heyndels. Louvain-la-Neuve: CIACO, coll. Interfaces, 1984, 94 p.; p.49-83.
  • « De Germinal de Zola à Gueule rouge de Marius Renard », dans Le Naturalisme et les lettres françaises de Belgique. Numéro composé par Paul Delsemme et Raymond Trousson. Bruxelles: Éditions de l’Université de Bruxelles, 1984, 247 p. (=Revue de l’Université de Bruxelles, 1984, n°4-5); p.187-198.
  • « Le thème de l’identité et ses fluctuations historiques », dans Trajectoires, Littérature et institutions au Québec et en Belgique francophone. Travaux publiés par Lise Gauvin et Jean-Marie Klinkenberg. Bruxelles: Labor, coll. Médias, 1985, 272 p.; p.63-79.
  • « La face cachée des choses. Blaise Menil de Jean-Pierre Otte », dans Écritures de l’imaginaire. Dix études sur neuf écrivains belges, op.cit., p.137-156.
  • « Franz Hellens et le réalisme fantastique », dans Le Fantastique dans les lettres françaises de Belgique [Dir.R.Jouanny ]. Créteil: Centre d’études et de recherches sur les civilisations, langues et littératures d’expression française, Université de Paris XII-Val de Marne, 1985 (=Cahiers du CERCLEF, n°3, automne 1985), 97 pp; p.41-53.
  • « Situation du Symbolisme en Belgique », dans Centenaire du Symbolisme en Belgique, op.cit., p.73-82.
  • « Un certain regard sur le réel. Le roman belge au XXe siècle », dans Quaderni di Francofonia (Firenze: Leo S.Olschki editore), n°4 (Cheminements de la littérature française de Belgique au XXe siècle. Études recueillies et publiées par Anna Soncini), 1987, p.137-157.
  • « Jean-Pierre Otte et la rencontre du féminin. À propos de Cette nuit est l’intérieur d’une bogue », dans La Licorne (Université de Poitiers), n°12 (Aspects de la littérature française de Belgique [éd. par Paul Gorceix ]), 1986, 198 p.; p.171-185.
  • « Avant-propos », dans: Vaes (Guy), Le  Regard romanesque. Quatre conférences. Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain, coll. Chaire de Poétique, n°1, 1987, 91 p.; p. V-VI.
  • « Reflets de Paradis. De L’Herbe qui tremble à Il pleut dans ma maison« , dans Lectures de Paul Willems, op.cit., p.87-103.
  • « Avant-propos », dans Bauchau (Henry), L’Écriture et la circonstance. Louvain-la-Neuve: Université catholique de Louvain, coll. Chaire de Poétique, n°2/1988, 82 p.: p.V-VII.
  • « Octave Pirmez, lecteur de l’Italie », dans Les Avatars d’un regard. L’Italie à travers les écrivains belges de langue française. Atti dei seminari annuali di Letteratura Francophone, diretti da Franca Marcato Falzoni. A cura di Anna Soncini Fratta. Bologna: Cooperativa Libraria Editrice Bologna (CLUEB), coll. La deriva della francofonie/Bussola n°4, 1988, 352 p.; p.13-31.
  • « Faust selon Ghelderode. De la tragédie au music-hall », Berenice. Rivista quadrimestrale di letteratura francese (Roma), anno X, n°23-24 (Ghelderode venticinque anni dopo. A cura di G.Nicoletti),iuglio-novembre 1988, p.1-197; p.139-159.
  • « Lecture », dans MAETELINCK (Maurice), L’Oiseau bleu, Préface de Marc Quaghebeur. Lecture de Michel Otten. Bruxelles: Labor; Arles: Actes Sud, coll. Babel Théâtre, n°7, 1989, 151 p., ill.; p.135-148; nouvelle édition: Bruxelles, Labor, coll. Espace Nord, n°127, 1998, 145 p.; traduit en khmer en 1997.
  • « Le rôle du contexte dans la lecture. À propos de « L’étranger » d’Odilon-Jean Périer », Enjeux, (Namur), n°17 (Mélanges Omer Papeleux. Prés. par Jean-Paul Laurent), juin 1989, p.43-48.
  • « Avant-propos », dans WILLEMS (Paul), Un arrière-pays: rêveries sur la création littéraire. Louvain-la-Neuve: Université catholique de Louvain/Presses universitaires de Louvain-le-Neuve, coll. Chaire de Poétique, n°3, 1989, 120 p.;p. 5-7.
  • « Avant-proposé, dans COMPÈRE (Gaston), La Raison fertile. Quatre chants de la baleine. Louvain-la-Neuve: Presses universitaires de Louvain, coll. Chaire de Poétique, n°4, 1989, 69 p.; p.5-7.
  • « Du merveilleux celtique au réalisme magique. Sur deux nouvelles de Franz Hellens », dans Franz Hellens entre mythe et réalité. Actes du colloque international  organisé à la Katholieke Universiteit Leuven les 25 et 26 novembre 1988. Éd. par Vic Nachtergaele. Leuven: Leuven University Press, 1990, 200 p.; p.175-188.
  • « Originalité du Symbolisme belge », dans Le Mouvement symboliste en Belgique. 2° seminario internazionale, Bagni di Lucca, 2-3-4 novembre 1988. A cura di Anna Soncini Fratta. Bologna: CLUEB, coll. Beloeil-Atti del Centro studi sulla letteratura belga di lingua francese/Bussola, n°8, 1990, 239 p.; p.15-36.
  • « Le mouvement symboliste en Belgique », dans Nova Renascença, vol. IX, n°35-38 (O Simbolismos.  [Número especial commemorativa do Centenàrio di simbolismo em Portugal ]), 1989-1990, p.393-405.
  • « Ò συμβολισμος  στο Βελγιο », η γαλλοφωνη λογοτεχνια του Βελγιου. η λεξη, (Αθηννα, μαριης-απριλης), n°102, 1991, p.71-88.
  • « Lecture », dans: Otte (Jean-Pierre), Blaise Menil mains de menthe. Préface de Benjamin Stassen. Lecture de Michel Otten. Bruxelles: Labor, coll. Espace Nord, n°63, 1991, 103 p.; p.5-7.
  • « Avant-propos », dans LOUVET (Jean), Le Fil de l’histoire. Pour un théâtre d’aujourd’hui. Louvain-la-Neuve: Presses Universitaires de Louvain, coll. Chaire de Poétique, n°5, 1991, 103 p.; p.5-7.
  • « Quatre romancières belges contemporaines (M.Bourdouxhe, M.Gevers, M.Ley, S.Lilar) », Studia Universitatis Babes-Bolyai, Philologia, n°1-2 (La Belgique francophone. Lettres et arts. Dir. R.Lascu-Pop), 1991, 188 p.;p.49-56.
  • « Avant-propos », dans: Jacqmin (François), Le Poème exacerbé, Louvain-la-Neuve: Presses Universitaires de Louvain, coll. Chaire de Poétique, n°6, 1992, 140 p; p.5-7.
  • « Bruxelles dans Les Éblouissements de Pierre Mertens », dans Lettres de Belgique. En hommage à Robert Frickx. Mélanges réunis par Raymond Trousson et Léon Somville. Köln: Janus Verlagsgesellschaft, coll. Kölner Schriften zur Romanischen Kultur, Bd 1, 1992, 237 p.; p.173-178.
  • « La réception des Symbolistes belges en Belgique francophone », Œuvres et critiques, (Tübingen: Gunter Narr Verlag), t.XII, n°2 (La Réception du Symbolisme belge. Prés. par Gerhard Damblemont), 1992, 224 p.;p.7-17.
  • « Le rite sacrificiel dans le théâtre de Michel de Ghelderode », dans Thalia. Revistã de teatru , (Facultatea de litere din Cluj), an II, n°3 (Teatru si ritual), avril 1992, p.8.
  • « Maeterlinck », dans Lettres européennes. Histoire de la littérature européenne. Sous la direction d’Annick Benoit-Dusausoy et de Guy Fontaine. Bruxelles: De Boeck-Wesmael, 1992, 1023 p.; p.739-744.
  • « Théâtre, cirque, music-hall et marionnettes », dans Lettres européennes, op.cit., p.777-782.
  • « Henry Bauchau. Œdipe sur la route« , L’Impromptu, (Louvain-la-Neuve), n°2 (Henry Bauchau), mars 1992, n.p.
  • « Lo spazio doppio nel teatro spiritualista del Belgio », dans Le Parole dell’altrove. Teatro spirituale del Belgio francofono. Atti del Convegno Internazionale Teatro Spirituale in Europa: Il Belgio francofono: Roma, 1-2 ottobre 1992. A cura di Rosalba Gasparro. Roma: Ente dello Spettacolo, coll. Immagini allo specchio, n°26, 1995, 308 p.; p.15-28.
  • « Trois notes de silence. Sur un poème de Francis Dannemark », dans Passions de lecture. Pour Pierre Yerlès. Sous la dir. de Luc Collès et alii. Bruxelles; éd. Didier-Hatier, coll. Séquences, 1997, 311 p.; p.133-134.
  • « L’espace double dans le théâtre spiritualiste belge », dans Lettres…ou ne pas lettres. Mélanges de littérature française de Belgique offerts au professeur Roland Beyen. Édités par Jan Herman, Lieven Tack, Koenraad Geldof. Leuven: Presses universitaires de Louvain, coll. Symbolae, série D Litteraria, vol.14, 2001, 650 p.; p.315-321.
  • « Un scénario récurrent dans le roman belge des années 1980-1990 », dans Littératures en contact. Mélanges offerts au professeur Vic Nachtergaele. Études réunies par Jan Herman, Steven Engels & Alex Demeulenaere. Leuven: Presses universitaires de Louvain, coll. Symbolae, Series D Litteraria, vol.15, 2003, 406 p.; p.121-132.
  • « Le Sylite de Max Elskamp. Un récit célibataire méconnu », Textyles, n°22 (Max Elskamp et Charles Van Lerberghe, dir. Ch Berg et J.-P. Bertrand), 2003, p.61-66.
  • « L’Étranger et sa Muse », Textyles, n°25 (Odilon-Jean Périer, dossier dirigé par André Guyaux), 2004, p.38-43.
  • « Sagesse de Marguerite Yourcenar », dans Journée d’étude Marguerite Yourcenar. Actes du colloque « Regards croisés sur le français d’aujourd’hui », 24-26 mars 2003, Journées de la francophonie, IXe édition. Iasi: Ed. universitaires Alexandru Joan Cuza, 2004, 382 p; p.19-21.
  • « Ghelderode et Ligeti », Textyles, n°26-27 (Musique et littérature: suggestion, bouleversement, interprétation, dossier dirigé par Laurence Brogniez et Pierre Piret), 2005, p.94-98.
  • « Maurice Maeterlinck: de la mystique à la sagesse », dans Le Livre de sagesse. Supports, médiations, usages. Actes du colloque de Metz (13-15 septembre 2006). Édité par Nicolas Brucker. Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt a.M., New York, Oxford, Wien: Peter Lang, coll.Recherches en littérature et spiritualité n°14, 2008, 359 p.; p.115-122.
  • « Faust selon Ghelderode: de la tragédie au music-hall », Analele Universatii din Craiova, an XII, n°1, 2008, p.73-93.
  • « L’École des Bouffons: la cruauté en peinture », Cahier Ghelderode, (Association internationale Michel de Ghelderode), n°2/2008, p.64-71.
  • « Lecture »: dans: Vaes (Guy), L’Usurpateur. Préface de Jacques De Decker. Lecture de Michel Otten. Bruxelles: Luc Pire, coll.Espace Nord, n°296, 2009, 229 p.; p.211-230.
  • « La révolte des clowns (la transfiguration dans le cirque) », dans La Passion Ghelderode 1962-2012.  [Catalogue de l’exposition au Centre du Rouge-Cloître du 4 novembre 2012 au 27 janvier 2013. Dir. Jean-Paul Humpers). Bruxelles: Association internationale Michel de Ghelderode – Le Cri, 2012, p.38-43.
  • « Mystérieuse Mélisande (Pelléas et Mélisande revisité) », dans @nalyses, Université d’Ottawa, vol.VII n°3 (Maeterlinck, 150 ans après, Dir.R.Grutman), automne 2012, p.98-110.
  • « Michel de Ghelderode », dans: Blanchaud (C.), Dictionnaire des écrivains francophones classiques. Belgique, Canada, Québec, Luxembourg, Suisse romande. Paris: éd. Honoré Champion, coll. Champion Les dictionnaires, 2013, 576 p.
  • Le Monde de Maeterlinck/Maeterlinck dans le monde. Dossier dirigé et introduit par Michel Otten et Fabrice van de Kerckhove. Bruxelles: Le Cri, 2011 (=Textyles, n°41), 225 p.
  • « L’apothéose des clowns (La Transfiguration dans le cirque de Michel de Ghelderode) », Bérénice. Rivista di studi comparati e ricerche sulle avanguardie, n°44, gennaio 2013, p.87-93.
  • « Stylistique de l’anaphore « il y a » dans Par fil spécial, Actualité d’André Baillon », colloque des 25 et 26 octobre à la Bibliothèque Royale de Belgique, dans Les nouveaux cahiers André Baillon n°7-8, 2009-2010, p.23-26.
  • « Meurtres de Charles Plisnier, saga et roman familial » dans Les sagas dans les littératures francophones et lusophones au XXe siècle. Ed. par Marc Quaghebeur et al. Bruxelles: P.I.E. Peter Lang, 2013, p.109-115.
  • « Nicole Verschoore, ses éclairages, ses phrases innocemment assassines », Le Carnet et les Instants, mars 2013, p.87.
  • « Panorama des lettres belges »(interview par Dmytro Tchystiak), Vsesvit (Kiev), 2015,p.270-275.
  • « Prefata à Enigma bunicii » (traduction en roumain de L’Enigme Molo de Nicole Verschoore par Petruta Spanu) ». Iasi, Editura Fides, 2015, p.5-8.

Autres travaux

  • « Le sens de l’Électre de Giraudoux », in: Handelingen van het XXVIe Vlaams Filologencongres, Gent, 29-31 maart 1967. Zellik: Sekretariaat van de Vlaamse Filologencongressen, 1967, 656 p.; p.237-245.
  • « Proust et Sainte-Beuve », dans Sainte-Beuve et la critique littéraire contemporaine. Actes du colloque de Liège du 6 au 8 octobre 1969. Publié par Claudette Sarlet. Paris: Les Belles-Lettres, Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège, n°198, vol.63, 1972, 240 p.:p.95-103.
  • « Analyse structurale d’un poème latin de Sulpicia », Humanités chrétiennes, 10e an., n°1, octobre-novembre 1975, p.1-10.
  • « Le rapport du texte à l’histoire ». Revue belge de Philologie et d’Histoire, T. LIV, n°1, 1976, p.374-382.
  • « Le livre d’or de la culture française. Joseph Hanse », Culture française (Paris), 26e an., n°3, automne 1977, p.3-7.
  • « Joseph Hanse », Louvain,. Revue trimestrielle des Amis de l’Université de Louvain, n°4, décembre 1978, p.17-20.
  • « Un hommage à Joseph Hanse » (textes de Mgr Massaux, M.Otten, R.Beyen et J.Hanse), Bulletin de l’Académie royale de Langue et de Littérature françaises, T.LVI, 1978, p.205-221.
  • « La lecture comme reconnaissance », dans Français 2000. Bulletin de la Société belge des Professeurs de français, n°104 (Enseigner les lettres aujourd’hui. Intr. de Marcel Voisin), février 1982, p.11-52; p.39-48.
  • « Narration et digression », dans Narration et interprétation. Actes du colloque organisé par la Faculté de philosophie et lettres, les 3, 4 et 5 avril 1984, à l’occasion du 125e anniversaire des Facultés universitaires Saint-Louis. Sous la direction de Claudine Gothot-Mersch, Sébastien Halina, René Jongen. Bruxelles: Publications des Facultés Universitaires Saint-Louis, n°32, 1984, 242 p; p.21-34.
  • « Proust et l’art du sélam », Les Lettres romanes, T. xxxix, n°1-2, février-mai 1985, p.73-82.
  • « Le travail du lecteur. A propos de « La mort des Amants » de Charles Baudelaire », dans Itinéraires et plaisirs textuels. Mélanges offerts eu Professeur Raymond Pouillart. Édités par Georges Jacques et José Lambert. Beauvechain: Nauwelaerts; Louvain-la-Neuve: Université catholique de Louvain, Faculté de philosophie et lettres, coll. Recueil de travaux d’histoire et de philologie, 6e série, fasc.32, 1987, 310 p.; p.143-153.
  • « Sémiologie de la lecture », dans Méthodes du texte. Introduction aux études littéraires. Sous la direction de Maurice Delcroix et Fernand Hallyn. Paris-Gembloux: Duculot, 1987, 391 p.; p.340-350.
  • « Les deux linguistiques de Benveniste et la théorie de la lecture », dans Mélanges offerts à Jean Peytard. Besançon: Faculté des lettres et sciences; Paris: Les Belles Lettres, Annales littéraires de l’Université de Besançon, n°20-21, Série linguistique et sémiotique, 1993, 2 vol., 807 p.; T.II, p.607-612.
  • « Panorama des lettres belges » (interview par Dmytro Tchystiak), Vsesvit (Kiev), 2015, n°9-10, p.270-275.
  • « Prefata à Enigma bunicii » (traduction en roumain de L’Enigme Molo de Nicole Verschoore par Petruta Spanu). Iasi, Editura Fides, 2015, p.5-8.