Guy Verstraeten et Selena Scalzo, Bruxelles – 200 lieux incontournables, Editions Racine, 2018

C’est vrai, Bruxelles peut paraître selon les points de vue une ville sinistrée, en chantier ou de mauvais goût. Certains de ses monuments emblématiques ne sont pas des chefs-d’œuvre, malgré l’engouement qu’ils suscitent. C’est donc un défi de trouver dans cette capitale de deux régions, un état et un sous-continent, 200 lieux incontournables autres que l’Atomium ou Manneken-Pis. Ce défi, Guy Verstraeten et Selena Scalzo l’ont relevé en se fixant pour objectif de « redécouvrir cette ville avec les yeux neufs d’un touriste. »

Bien sûr, nous avons la Grand-Place que l’on vient admirer des quatre coins du monde.  Mais le choix est bien plus vaste si l’on adopte comme point de vue non pas l’harmonie de l’ensemble, mais le détail, le monument isolé ou l’hôtel particulier.

Subjectivité et recherche historique, tels sont les deux critères retenus par l’auteur. La subjectivité, parce qu’il n’était pas possible d’évoquer dans cet ouvrage tous les lieux dignes d’être visités. Ici, le choix a de quoi satisfaire les plus exigeants. Nous y trouvons des constructions remarquables comme la gare Centrale ou l’hôtel Solvay, mais aussi des parcs, des places publiques ou des rues entières, des cimetières, voire des estaminets comme La Fleur en Papier doré. Après Bruxelles-ville, chaque commune est passée en revue. Chaque lieu fait l’objet d’une notice descriptive et bien documentée. Les musées ne sont pas oubliés.

En parcourant cet ouvrage, on a envie de visiter une ville qui n’a pas le prestige de Paris et qui pourtant fait l’admiration de bien des Français. On s’aperçoit aussi que, même si l’on y vit depuis longtemps, on a encore beaucoup à découvrir.

Jacques Goyens