Comme chaque année, l’asbl Les amis de l’ermite de Resteigne livre son bulletin. En introduction, un article de René Françoise consacré à Félix Lamotte, bourgmestre de Resteigne, qui entra en conflit avec Edmond d’Hoffschmidt au sujet de la reconstruction du pont de Resteigne.

Un second article signé Pierre Jodogne relate les dernières années et le décès de Constant d’Hoffschmidt, ministre d’État et cousin germain de l’Ermite (1804-1873).

Pierre Jodogne s’est également intéressé au Courrier de Rochefort, dont il reproduit plusieurs articles signé Nemrod (1887). Ces textes constituent une mine de renseignements sur l’ermite et son mode de vie.

Suit une brève étude de Ave, Porte d’Ardenne, par Henri Defoy. Cette brochure de 32 pages témoigne de l’influence qu’exerça la figure de l’Ermite dans la première moitié du XXesiècle. En dépit de quelques erreurs, ce récit ne manque pas d’intérêt. Il constitue en outre une ode à l’Ardenne et à la nature. Fac-similé de Ave, Porte d’Ardenne, pp. 17-26.

Bruno Marée fait le point sur le matériel archéologique de l’ermitage : céramique, métal, pierre, silex. Il étudie les principaux apports de la découverte de ce matériel. Une analyse en profondeur reste à élaborer, rendue difficile par sa fragmentation.

Enfin un dernier article est consacré au château de Sainte-Ode et leurs occupants (1800-1821). L’un d’eux épousa en 1800 Louise d’Hoffschmidt, sœur d’Edmond, l’ermite de Resteigne.

Soulignons encore la qualité textuelle et iconographique de ce bulletin, fruit de la compétence mise au service d’une passion. Les amis de l’ermite de Resteigne contribuent ainsi à la défense du patrimoine.

Site : www.ermitederesteigne

Adresse : Les amis de l’ermite de Resteigne, rue des Grottes, 5580 Han-sur-Lesse

Jacques Goyens